Vous êtes sur le point de préparer votre retraite. Vous hésitez entre faire des épargnes (perp ou assurance-vie) ou investir dans l’immobilier. Après réflexion votre choix s’arrête sur l’assurance vie et l’immobilier. Pour mieux vous guider dans votre démarche, nous avons fait pour vous des comparaisons entre ces deux types d’investissement.

Sachez que les différences entre l’assurance-vie et l’immobilier sont importantes. Evidemment quand nous parlons de l'investissement immobilier c'est dans un but lucratif. Donc l'immobilier sera mis en location.

La liquidité

Une assurance-vie est plus liquide que l’immobilier. Les sommes investies peuvent être retirées à tout moment en cas de besoin. Par contre, retirer les sommes investies dans l’immobilier risque de prendre beaucoup plus de temps. En effet, la solution est la vente alors qu’une telle transaction ne se fait pas du jour au lendemain.

L’impôt

L’assurance-vie est plus attirante en termes fiscales. Elle est avantageuse sur le point de vu revenu et succession. En revanche, les revenus fonciers sont frappés de taux d’imposition plus lourds. Encore, l’assurance vie est meilleure.

La gestion

La gestion locative demande plus d’attention. Elle présente bien des pièges. Cela ne signifie pas que les investissements en assurance-vie peuvent être délaissés. Il faut aussi faire des suivis mais ils ne demandent pas beaucoup de temps.

Accessibilité

Ces deux offres proposent chacune ses avantages. L'immobilier peut s'acquérir par crédit tandis que l'assurance ne nécessite pas l'immobilisation d'un grand capital. Elle est possible même avec un faible niveau de revenu.

Si tels sont les différences comment donc faire son choix?

Nous conseillons de souscrire en premier lieu à une assurance-vie. Et pourquoi? La raison est simple: plus une assurance-vie est vieille plus elle est rentable surtout sur le plan fiscal. De plus, étant souple l'épargnant peut souscrire à des versements selon sa possibilité et son revenu annuel. De ce fait, l'engagement est moins contraignants.
Vient ensuite le temps d'investir dans l'immobilier. Ce dernier est intéressant si d'abord vous avez déjà souscrit une assurance-vie et que vous possédez déjà votre résidence principale. Etudiez votre capacité financière par la suite et choisissez un bâtiment à fort rentabilité.